+44 (0) 1425 463217







Qu’est-ce que: le Buzz, le Bad Buzz, l’Influence et l’e-reputation

Qu’est ce que le buzz, le bad buzz, l’influence sur internet et l’e-reputation?

Exemples en images…

Le BUZZ: le cas HEINEKEN

dd

Des fans du Milan A.C piégés par Heineken ! plus de 200 complices ont piégé quelques 1200 supporters italiens pour un buzz marketing aux allures de traquenard … Une opération très sympa et bien montée par Heineken.

dd

Bilan de l’opération :

  • 1,5 million de vues sur SkySports
  • 10 millions de vues dans la presse le lendemain
  • 5 millions de visiteurs sur le site web dans les 2 semaines suivantes

dd

Le BAD BUZZ: le cas Kryptonite

dd

Un internaute (au départ seul) arrive à démontrer l’inefficacité totale du cadenas Krytonite pour son vélo. Il arrivait à l’ouvrir à l’aide d’un simple stylo bic! Il s’en est plaint auprès de la société qui n’a rien voulu entendre. Il démontre donc en vidéo la faille du cadenas et la publie sur YouTube. La vidéo connait vite un succès viral: chaque internaute ayant un cadenas Kryptonite a essayé de faire pareil en se filmant et publiant à leur tour leurs vidéos…effet trainée de poudre garantie. En 10 jours, la société était à terre!

dd

Bilan de l’opération:

La société a dû rembourser plus de 10.000.000 de dollars de cadenas!

Kryptonites's Blogstorm

L’INFLUENCE

A l’occasion de la sortie du livre de Vincent Ducrey Le guide de l’influence, TechToc TV a organisé un débat sur le thème de l’évolution des stratégies marketing et la manière dont ils sont mises en oeuvre dans l’entreprise.

Mais qu’en pense les blogueurs?

Leurs réponses en vidéo: ‘Influence-moi si tu peux’.

 

L’E-REPUTATION

L’e-réputation est probablement l’un des termes les plus à la mode du moment mais aussi l’un des moins bien définis. Voici quelques définitions

« L’e-réputation d’une organisation est composée des données explicites et implicites, diffusées sur le web à la fois par l’organisation elle-même, ses employés, ses clients, ses concurrents ainsi que par des personnes-relais qui ne sont ni les uns, ni les autres (bloggeurs, twitterrers,…). Une veille d’opinion/image spécifique est nécessaire pour suivre ce que disent ces acteurs et y répondre si nécessaire.» Christophe Deschamps d’Outils Froids.

« L’e-reputation est l’image de marque favorable ou défavorable d’une entité (personne, entreprise, association, etc.) sur internet : du courrier électronique au web (sites, forum, blogs jusqu’aux réseaux sociaux). Pour gérer l’e-reputation, différentes disciplines sont concernées : la veille, la rédaction ou l’écriture web, une connaissance marketing est un plus. » Éric Delcroix d’ED Productions.

En bref, la e-réputation signifie qu’il faut apprendre à soigner son image, savoir éviter les bad-buzz et les quiproquos.

Je dirais une NOUVELLE CULTURE pour les marques et les entreprises, à très vite acquérir. Lire mon billet précédent sur le sujet: e-réputation: Comment Bâtir une Stratégie Conversationnelle Efficace.